La stabilisation de sol étape par étape

La stabilisation de sol est un procédé nouveau permettant de rénover l’assise ou encore les fondations d’une maison. En effet, il n’est pas envisageable auparavant de rénover cette partie d’une construction sans avoir recours à la reconstruction. Par soucis de faisabilité de ces interventions et pour des raisons financières, les acteurs du BTP ont conçu le concept de la stabilisation de sol. Celle-ci permet de renforcer l’assise d’une habitation sans toucher à la structure. Comment se déroulent ces opérations techniques ?

Les études préalables à la stabilisation de sol

Avant de procéder à la stabilisation d’un sol donné, les techniciens de l’entreprise IDLA Solutions se lancent dans un diagnostic approfondi sur le terrain. Ils cibleront plusieurs facteurs spécifiques, à savoir l’état de la construction et les propriétés sismiques de la zone géographique. Ces données permettront de déterminer les caractéristiques de la consolidation du sol, dont notamment la densité de la résine à injecter.

 

Au niveau de la structure de l’habitation bâtie, les techniciens s’attarderont surtout sur les fissures. Leur profondeur permet de connaître à peu près les mouvements sismiques qui se sont déroulés sur les lieux. Il est aussi possible de constater les gondolements au niveau des surfaces planes pour tirer des conclusions objectives. Concernant l’amplitude des mouvement sismiques, les techniciens se fient en premier lieu aux antécédents de la zone géographique. Ils disposeront par la suite des matériels de mesure pour avoir des données précises.

Les préparatifs nécessaires à la réalisation d’une stabilisation de sol

Une fois que le besoin en stabilisation de sol est confirmé par les différentes données récoltées, les techniciens préparent les interventions sur le terrain. Ils s’assureront en premier lieu de l’acheminement des matériels nécessaires pour cette opération. Il y aura notamment les dispositifs de forage ainsi que d’injection. L’emplacement de ces derniers doit être connu à l’avance afin d’accélérer le chantier. La résine quant à elle sera préparée en laboratoire. Elle investira immédiatement la sous-couche du sol une fois sur place.

 

Il est important de savoir que l’injection est très rapide dans la stabilisation d’un sol. Le forage est l’étape la plus complexe et la plus difficile dans ce procédé. En effet, les techniciens visent à atteindre une certaine profondeur depuis la surface. De plus, le forage est effectué dans le sens latéral, depuis l’extérieur de l’habitation. Suivant la dureté du sol et les conditions climatiques, cette opération peut prendre plusieurs jours.

 

https://www.youtube.com/watch?v=R-k1nE84RpU

Les garanties d’un sol compact après stabilisation

Une fois que le chantier sera prêt, l’injection de résine peut avoir lieu. Les techniciens veilleront à respecter les dosages établis lors des études préalables. Le chantier ne sera pas immédiatement abandonné lorsque l’injection sera terminée. Ce sont les événements futurs qui jugeront l’efficacité ou non de la stabilisation de sol. Pour ne pas fausser les données, les fissures ainsi que les défauts de planéité constatés seront à rénover. Les techniciens effectueront par la suite des descentes régulières pour détecter d’éventuelles nouvelles apparitions de ces défauts de structure. Des relevés sismiques périodiques sont également effectués en complément.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.