Comment devenir chauffeur de taxi à Orly ?

Pour devenir chauffeur de taxi Orly, il est indispensable d’avoir un permis de conduire. Mais cette profession est aussi régie par de nombreuses réglementations. Et vous devez remplir toutes les conditions qui y sont relatives afin d’exercer. Le taxi nécessite un chauffeur qualifié et bien formé afin d’assurer la sécurité de chaque passager. Si vous souhaitez œuvrer dans le domaine, nous allons vous aider à connaître toutes les conditions qui s’imposent. Découvrez donc dans cet article toutes les informations nécessaires avant pour devenir chauffeur de taxi.

Les conditions préalables

Devenir chauffeur de taxi Orly implique le respect de plusieurs démarches. Mais avant de les effectuer, vous devez remplir quelques conditions préalables. Ainsi, il est obligatoire de disposer d’un permis de conduire de catégorie B depuis au moins 3 ans. Vous devez également avoir un casier judiciaire vierge sur le bulletin n°2. Ensuite, il faudra réaliser un contrôle médical auprès d’un médecin agrée. A l’issue, vous devez obtenir une attestation approuvant que vous soyez apte à exercer le métier. Le but est que vous soyez un chauffeur fiable et en bonne santé. Notez que pour faire ce contrôle sanitaire, vous devez obligatoirement choisir entre les médecins agrées par la préfecture d’Orly. Enfin, la dernière condition à remplir est l’obtention du brevet de secourisme depuis 2 ans au minimum.

La formation et l’examen de capacité professionnelle

Pour devenir chauffeur de taxi à Orly, il est aussi obligatoire de suivre une formation. Cette dernière qui permet d’obtenir la carte professionnelle, aussi indispensable dans la profession. En fonction du centre que vous choisissez et de votre département, cette formation peut durer entre 150 et 250 heures. Dans tous les cas, vous pourrez trouver tous les détails sur le site de Pôle Emploi.

En principe, la formation pour devenir un chauffeur compétent de taxi coûte entre 400 et 1 500 euros. Là encore, la différence varie en fonction du centre. Pour le paiement, vous pouvez utiliser votre compte personnel. Mais il est aussi possible de bénéficier d’une aide financière, notamment si vous en êtes éligible.

A l’issue de la formation, vous devrez alors passer un examen afin d’évaluer vos capacités professionnelles. D’ailleurs, cet examen s’appelle le certificat de capacité professionnelle de chauffeur de taxi ou CCPCT. Pour vous inscrire, il faut remplir un formulaire qui est disponible dans votre préfecture ou sur son site internet. Il faudra aussi payer 195 euros pour l’inscription. Le test se divise en deux parties bien distinctes. Il y a le test de connaissance sur le territoire, la réglementation sur l’activité, les règles de sécurité routière, et la maîtrise du français et de l’anglais. Puis, le test pratique qui implique un parcours de 20 minutes en tant que chauffeur. Ces examens ont pour objectif de vous aider à offrir une prestation de qualité à vos passagers. En même temps, ils vous permettront d’assurer un voyage sécurisé en toute circonstance. L’examinateur va vérifier, durant les tests, vos connaissances sur le territoire parcouru, et vos capacités à accueillir et à facturer le client.

La carte professionnelle

Comme susmentionné, la carte professionnelle est un élément indispensable dans l’exercice du métier de taxi. Vous l’obtenez suite à la réussite de l’examen CCPCT. Pour le recevoir, vous devez effectuer une demande auprès de la préfecture au cours des 3 mois qui suivent la réussite aux tests. Sachez aussi que votre carte professionnelle est automatiquement rattachée au département où vous passez l’examen. Et elle n’est valide que pour l’exercice de la profession dans ce département.

La licence ou l’ADS

La licence ou l’autorisation de stationnement est obligatoire pour pouvoir travailler en tant que chauffeur de taxi. Pour l’avoir, vous avez 3 possibilités différentes : soit la demande gratuite, soit l’achat, soit la location à une entreprise de taxi à Orly.

Si vous préférez la demande gratuite, vous devez alors vous inscrire sur une liste d’attente auprès de la mairie ou de la préfecture. Pour l’obtenir, il faudra généralement attendre plusieurs mois, ou même des années. Ainsi, il est nécessaire de renouveler la demande tous les ans. Pour l’achat, vous pouvez acheter votre licence à un chauffeur en retraite par exemple. Dans ce cas, c’est le vendeur qui fixe son prix. Ce dernier qui peut varier entre 30 000 à 300 000 euros. Attention, il est interdit d’acheter une licence obtenue gratuitement. De même, vous ne pouvez pas non plus vendre une licence obtenue gratuitement avant 15 ans d’utilisation. Enfin, vous pouvez louer une licence de taxi auprès d’une entreprise spécialisée dans la location de licences de taxi. Il faudra alors payer un loyer mensuel avec un prix fixé par l’entreprise. Si vous louez une licence, l’entretien et l’assurance du véhicule sont à la charge de l’entreprise. Et vous percevez la totalité de vos recettes.

Dans tous les cas, notez que votre licence de taxi est valide pendant 5 ans. Vous devez faire la demande de renouvellement 3 mois avant la fin de validité. Et surtout, vous ne pourrez pas obtenir une ADS sans avoir obtenu la carte professionnelle.

Le statut

Pour votre statut, il existe trois solutions possibles. Vous pouvez exercer en tant qu’artisan indépendant, locataire de licence, ou salarié dans une société de taxi à Orly.

En tant qu’artisan indépendant, vos recettes vous reviennent entièrement. Mais vous devez alors être propriétaire d’une licence, en plus de déclarer votre activité. Aussi, vous êtes responsable de votre voiture, c’est-à-dire, son entretien et son assurance. Pour devenir locataire de licence, il suffit de louer une licence dans une entreprise spécialisée. Les conditions sont alors comme susmentionnées. Vous devez savoir que vous n’êtes pas couvert par une assurance chômage en cas d’arrêt de l’activité si vous êtes locataire. Enfin, vous pouvez exercer le métier en étant salarié d’une entreprise de taxis. Dans ce cas précis, vous êtes lié à la société par un contrat de travail et vous ne possédez pas une licence personnelle. Vous percevez également un salaire mensuel fixe selon le contrat.

Vous avez maintenant toutes les informations nécessaires pour exercer en tant que chauffeur de taxi. Si vous voulez un petit conseil, tachez de toujours fournir une intervention professionnelle à vos clients, quel que soit votre statut. Cela vous permettra de les fidéliser, tout en développant votre cercle de clientèle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.