Comment acheter un appartement sans se faire arnaquer par un chasseur d’appartement à paris ?

Comment acheter un appartement sans se faire arnaquer par un chasseur d’appartement à paris ?

Vivre dans une nouvelle ville, en particulier une ville aussi grande et culturellement diverse que Paris, peut être une expérience extraordinaire. Elle peut aussi être un peu intimidante, surtout lorsqu’il s’agit de trouver un appartement. Il existe d’innombrables chasseurs d’appartements qui sont plus qu’heureux de profiter des nouveaux arrivants, il est donc important d’être préparé. Voici 10 conseils pour vous aider à ne pas vous faire arnaquer par un chasseur d’appartement à Paris.

1) Faites vos recherches et soyez prêt à faire face à une arnaque

Paris est une ville où les habitants avisés affluent pour trouver des étrangers prêts à payer deux fois le prix courant de leur appartement. Les Parisiens savent qu’ils peuvent facilement gagner le double de ce qu’ils pourraient demander dans d’autres villes, et il est même arrivé que certains louent leur appartement pendant leurs vacances !

Certains chasseurs d’appartements essaieront de vous tromper en faisant comme s’ils ne savaient pas que c’est ce qui se passe, mais la meilleure façon d’éviter de se faire arnaquer est de faire des recherches. Assurez-vous d’avoir une idée de la valeur des appartements dans le quartier que vous convoitez et du prix de location des appartements.

2) Méfiez-vous de l’appartement « trop beau pour être vrai »

Le marché immobilier parisien est principalement composé de résidents de longue date qui ont acheté leurs appartements il y a des décennies pour une fraction de ce qu’ils valent aujourd’hui. Une façon de réaliser d’énormes profits sur ces immeubles de placement est d’expulser les locataires, de rénover l’endroit, puis de le louer ou de le vendre à un prix exagéré.

La plupart de ce que vous trouverez en ligne est le résultat de ce processus. Si un appartement semble trop beau pour être vrai, il l’est probablement.

Si le prix de la location semble anormalement bas ou si l’on vous dit que le propriétaire a besoin d’un départ rapide, demandez des preuves. Y a-t-il un numéro de téléphone ? Sont-ils prêts à vous envoyer un courriel ? Le fait de ne pas avoir de numéro de téléphone ou de ne pas être disposé à vous fournir un moyen de les contacter est un signal d’alarme important.

3) Méfiez-vous des sites Web qui n’utilisent pas de certificat SSL

Certains sites Web vous demanderont les détails de votre carte de crédit avant que vous puissiez consulter les annonces d’un appartement. Ces sites peuvent sembler offrir un niveau de sécurité supplémentaire, mais ce n’est pas le cas.

Un certificat SSL garantit que toutes les informations envoyées entre votre ordinateur et le site auquel vous accédez sont cryptées. Si un site Web n’utilise pas le cryptage soyez très méfiant. Cela signifie que toute personne disposant des bons outils peut accéder à toutes vos informations personnelles, y compris les données de votre carte de crédit.

4) Méfiez-vous des appartements avec trop de photos, qui peuvent indiquer qu’ils ne sont pas à Paris mais ailleurs 

Un drapeau rouge est un appartement qui comporte plus de cinq photos. De nombreux escrocs prennent des photos d’endroits attrayants (vue sur l’océan, maison de campagne, etc.) pour donner une meilleure image de l’appartement qu’ils essaient de vendre.

Il faut également se méfier des appartements comportant très peu de photos. La plupart des sites légitimes présentent au moins 15 à 20 photos de l’appartement et le bâtiment.

Certains escrocs prennent les détails de l’adresse d’un appartement réel et les mettent sur leur site Web. Si vous ne trouvez pas facilement l’adresse sur Google Maps, méfiez-vous ! Il est très peu probable qu’un tel appartement existe réellement.

5) Renseignez-vous sur la politique de remboursement de l’agence de location avant de signer un contrat

La plupart des agences n’ont pas de politique de remboursement. Soyez prudent et faites confiance à l’agence si vous décidez de signer un contrat avec elle. Que se passera-t-il si elle fait faillite ou change d’avis ?

Si une agence n’a pas de politique de remboursement, envisagez de travailler uniquement avec une agence qui en a une.

Cependant, gardez à l’esprit que de nombreuses agences ne remboursent pas après un certain délai (généralement environ deux mois), approfondir le sujet sur chasseur d appartement paris ici.

6) Ne payez pas par Western Union ou Moneygram – il est difficile de retracer les paiements effectués de cette manière

Toute personne qui vous demande de payer par Western Union ou Moneygram est très probablement un escroc.

Certains escrocs font en sorte que des membres de leur personnel se fassent passer pour des avocats ou des employés de la banque de l’agence. Ils peuvent être utilisés pour aider à corroborer toute fausse déclaration faite par un escroc.

Les escrocs conseillent à leurs victimes de virer de l’argent à l' »avocat » ou à l’employé de banque afin d’éviter les problèmes qui pourraient résulter d’un transfert direct d’argent. Cependant, ni l’avocat ni l’employé de banque n’existent et la seule personne qui reçoit de l’argent est l’escroc.

7)Méfiez-vous des sites web qui n’indiquent pas s’ils sont membres d’une association professionnelle ou d’une chambre de commerce

La Chambre de commerce de Paris dispose d’une liste d’agences de location d’appartements agréées sur son site Web

Sachez qu’il n’existe pas de lois régissant le secteur de la location d’appartements en France

Méfiez-vous des sites Web qui n’acceptent que Western Union ou Moneygram comme mode de paiement

Si vous voyez cela, fuyez et ne vous retournez pas ! Les transactions les plus chères qu’ils demandent (comme les taxes ou les frais) ne sont souvent pas indiqués. Ceux-ci peuvent finir par vous coûter beaucoup d’argent – parfois même plus que le loyer lui-même !

8) Ne signez pas de contrat dans l’appartement – demandez toujours qu’il vous soit envoyé par courrier

Les escrocs font souvent pression sur leurs victimes pour qu’elles signent un contrat et paient le loyer immédiatement. Ils peuvent ainsi encaisser votre chèque ou retirer de l’argent de votre carte de crédit avant que vous ne vous rendiez compte que l’appartement n’est pas à louer.

9) Demandez la preuve qu’un appartement est légalement loué avant de signer le contrat

Les locataires légaux sont tenus de fournir une preuve de leur contrat de location avec le code du logement R411-3. Si une agence ne peut pas prouver qu’un appartement est loué légalement, il peut s’agir d’une arnaque

Si quelqu’un vous demande d’envoyer de l’argent par Western Union ou Moneygram, il s’agit d’une escroquerie

Une agence immobilière nommée « Location d’appartements à Paris » peut être une façade pour une opération d’escroquerie. Vérifiez toujours le site officiel et contactez-les si vous n’êtes pas sûr.

10) Vérifiez que la location a été enregistrée auprès de la registre « sous-localisation » à la mairie de la commune

La location d’un logement de courte durée doit être inscrite au registre des sous-locations de la mairie s’il est loué par un particulier ou une société depuis moins de deux ans. Les inscriptions se font sur demande et non automatiquement.

À Paris, ce système est géré par le service du logement de la mairie .

Une agence immobilière peut fournir une liste de tous les enregistrements pour cette adresse, ainsi que le nom et les coordonnées du propriétaire du bien. Vérifiez toujours si ces informations correspondent à ce qui vous a été dit.

Conclusion sur: « Comment acheter un appartement sans se faire arnaquer par un chasseur d’appartement à paris ?« 

Si vous envisagez de vous installer à Paris, commencez par suivre ces 10 conseils. Ce ne sont là que quelques-unes des nombreuses choses qui peuvent mal tourner lorsque vous cherchez un appartement dans cette ville. Soyez prêt à tout et à n’importe quoi avec notre liste de 10 choses qui vous aideront à rendre votre recherche agréable et sans stress !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.